retour

Beaucoup d’appelés, peu d’élus

Le motif au centre de la poutre dévoile un message des plus simples, il démontre la grande difficulté du chemin. On y remarque trois embarcations , c’est encore le ternaire qui est préfiguré !
…..
Le premier navire , un trois-mâts, quitte le port par une mer agité, les marins laissent une cité dont les fenêtres paraissent bien closes. Ils quittent ainsi un monde obscur. Puis la navigation, aussi tourmentée que peut l’être le chemin, s’engage pour ces nombreux matelots, sur leur grand voilier. Mais plus tard, à cause d’une trop forte mer, l’équipage se réduit sur une plus simple embarcation, la progression semble bien rude encore pour la majorité des hommes.

Ainsi, guidé par le phare, un seul navigateur, sur une frêle chaloupe, aura la faveur d’atteindre le but recherché. Le port est accueillant, les fenêtres de la cité sont grandes ouvertes et laissent passer la lumière, il est devant la Jérusalem céleste, tout un symbole !
« Il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus » semble nous dire cette fresque

Extrait « Rouen symbolique – Rouen alchimique » p.301

retour

Rouen Alchimique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *