La Langue des Oiseaux – langage alchimique

La Langue des Oiseaux, considérée par certains comme une langue secrète, consiste à donner un autre sens à des mots ou à une phrase, soit par un jeu de sonorités, soit par des jeux de mots, soit par la symbolique des lettres.

Longtemps langue d’initiés, système de codage occulte lié à l’alchimie, et à la poésie hermétique (de Hermès, dieu patron des phénomènes cachés), la langue des oiseaux acquiert une dimension psychologique au XXième siècle avec les travaux de Carl Gustav Jung ou de Jacques Lacan, qui y voient un codage inconscient permettant d’amplifier le sens des mots et des idées.

Je vous propose de créer ensemble un dictionnaire de la Langue des Oiseaux.

Voici déjà quelques exemples, plus ou moins connus :

  • la maladie ou « le mal a dit »     (un classique !)
  • quand je porte un jugement, je juge et je mens
  • une opportunité nous mène « aux portes de l’Unité »
  • c’est précieux parce que cela nous amène « près des Cieux »
  • le retour à l’essentiel, c’est primordial car c’est « l’essence du Ciel »
  • créer une image, c’est faire de la magie (anagramme) et alors,   » l’Âme agit

 

Un que j’aime tout particulièrement et que j’indique chaque année à mes élèves :

  • quand je me compare aux autres, je fais une comparaison… je suis « con » et je n’ai « pas raison »

 

A vous de jouer maintenant et d’alimenter ce blog avec vos propres découvertes !

Qui mettra le premier ??

 

 

 

A la rencontre des guérisseurs philippins

En février 2014, un ami me parle du prochain voyage qu’il va faire aux Philippines à la rencontre d’un guérisseur philippin, Alex Orbito. Il me propose même de partir avec lui mais à cette période, mes élèves ont besoin de moi !

Il en revient enchanté et me raconte ces « guérisons à mains nues » auxquelles il a assisté et qui mettent bien à mal mon esprit rationnel : arnaque ou réalité ?

Philippines1

Et puis, en juin de la même année, une opportunité (« aux portes de l’unité » en Langue des Oiseaux) m’est offerte alors que je n’y pensais pas du tout : un voyage de trois semaines aux Philippines en immersion chez un guérisseur habitant dans la ville de Baguio. J’ai hésité un quart de seconde et dit « oui » sans savoir vraiment où je mettais les pieds !

 

Nous sommes partis à trois et avons vécu une expérience plutôt mémorable. Ce guérisseur, très croyant, travaille avec la prière tout en posant les mains sur les personnes qui demandent son aide.

Aux Philippines, les personnes font appel aux guérisseurs avant d’aller voir un médecin. Il n’y a pas d’oppositions entre les médecins, les guérisseurs et les prêtres. Tous travaillent en synergie.

Pendant ces trois semaines, nous avons suivi  tout un enseignement entrecoupé de rituels catholiques avec prières, rosaires et célébrations, qui m’ont rappelé mon enfance. Tous les Saints nous accompagnaient par intercession.

Philippines2

Certains jours, nous partions en « mission » dans les hautes terres. Nous sommes ainsi allés dans un couvent de Carmélites et avons posé les mains sur les « petites soeurs » et sur les personnes du village qui avaient été prévenues de notre arrivée. Une journée complète à travailler sous le regard attentif de notre « maître ». Des rencontres touchantes….          Très grande dignité des ces personnes malgré leur pauvreté. Que je me suis sentie petite à côté d’eux, dans mon confort de vie !

 

Philippines4Une autre fois, nous sommes partis dans les hautes montagnes dans une communauté vivant de la mine. Nous avons été accueillis dans la maison de l’instituteur et là, une vingtaine de personnes nous attendaient, de tous les âges. Au total, plus de 60 personnes sont venues ainsi tout au long de la journée.

De 10h à 20h, nous avons posé les mains, échangé en anglais, avec les mimiques…. Des pans de vie dure mais une belle communauté où chacun connaît la vie des autres car ils s’entraident.

J’ai rapporté de ce voyage des cantiques, un chapelet, et une autre façon de travailler. J’y ai aussi retrouvé des liens avec mon enfance. Bref, là encore de belles rencontres et une belle expérience qui nourrit mon travail chaque jour.

 

 

 

 

 

 

 

Voyage alchimique à Chartres

La cathédrale de Chartres, vaisseau de pierre planté dans la plaine, est bien connue pour ses vitraux réputés. Il y a aussi ce labyrinthe appelé « la lieue de Jérusalem » qui est dévoilé tous les vendredis depuis le carême (entre le 20 février et le 20 mars) jusqu’à la Toussaint (1er novembre).

Je suis allée un été à Chartres découvrir le labyrinthe et tester la voie alchimique de cette cathédrale et cette expérience m’a enchantée. Depuis, j’emmène régulièrement les personnes qui le souhaitent dans cette belle aventure : découvrir le livre de pierres que cette cathédrale nous offre et se laisser porter par l’énergie présente dans ce lieu, dans le respect du culte pratiqué.

C’est toujours l’occasion d’une belle aventure, et là encore des petits cailloux blancs sont à notre disposition. A nous de les découvrir au détour de cette promenade

CHARTRES

 
Chartes4

Les vitraux sont là
et déversent leur Lumière
dans tout l’édifice
Quand tu rentres
dans ce vaisseau de pierre
aussitôt la nuit t’envahit
La porte Nord est en effet
bien sombre et froide

 

Et puis tes yeux s’habituent et tu vois alors
toutes ces petites taches
de lumière colorées
qui viennent déposer sur toi
leur habit de lumière.
Te voici alors inondée
et transformée en arlequin
sous le regard impassible
des statues de pierre.

Chartres3

Alors chacune de tes cellules
reçoit l’information
portée par ces rais de Lumière douce.
Sans en avoir aucune conscience
tu baignes ainsi
dans un bain de jouvence
et tout ton être frémit de joie
de se trouver dans cet élément-là
Les rouge et bleu se mélangent
et laissent alors apparaître
ce nuage violet si fluide
au-dessus du chemin de pierre                (le labyrinthe)

Chartres5

 A toi de prendre la route
et d’arpenter cette lieue
qui, paraît-il, conduit à la Jérusalem
Chemin initiatique, c’est certain
pour celui qui sait
regarder au-delà des choses

 


Changer une fois de plus

sa propre perception du monde
et accepter de se laisser déstabiliser
par ces autres sensations
qui t’envahissent soudain
en suivant ce fil d’Ariane
Là encore tout est offert
à celui qui vient
A toi de prendre la route
sous le regard bienveillant
du Porteur de Lumière.
Petit Poucet,
Viendras-tu ?

(livre « La fontaine aux Etoiles »p.129)