Edgar Cayce vécut de 1877 à 1945 aux Etats-Unis, dans le Kentucky. Médium hors du commun, c’est au cours des lectures de santé et de vie qu’il révéla à l’humanité que l’Homme est un être dont la conscience est susceptible de s’étendre jusqu’à l’infini, jusqu’à l’éternité.

À l’occasion d’une demande d’explication sur les glandes endocrines, Cayce conseilla la méditation comme outil de travail.
Mieux, la récitation méditative du Notre Père peut avoir un effet dynamisant sur les glandes malades. Cette prière appelant les forces créatrices divines, celles-ci descendent dans le corps.

Comment donc utiliser le Notre Père afin de connecter ses forces constructives avec les glandes endocrines ?

« En essayant de ressentir le flot des significations de chaque verset couler à travers votre corps physique. Car il se produit dans le corps physique une réponse aux représentations du corps mental : il y a une réaction physique qui se construit. (Lecture 281-29) (26)

Grâce à la prise de conscience de l’efficacité du Notre Père lors de sa récitation, l’un des versets est susceptible d’ouvrir une glande et, ainsi, d’apporter la guérison.

Plus l’esprit est ouvert à la descente de l’énergie divine dans l’être, plus l’action bienfaitrice se réalise dans la glande déficiente.
Ainsi que le rappelle fort justement l’auteur d’un ouvrage sur Edgar Cayce, cette façon de réciter le Notre Père était dans la tradition des cathares. Ils accordaient à ces versets un pouvoir de guérison extrêmement fort.

Voici donc les correspondances entre les versets du Notre Père et les principales glandes endocrines, données par Edgar Cayce.

Notre Père, qui es aux cieuxGlande pituitaire-grande maîtresse du corps
Que ton Nom soit sanctifiéGlande pinéale
Que ton Règne vienneGlande thyroïde
Que ta Volonté soit faite sur la terreGlande du thymus
comme au cielGlande dhyroïde
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jourgonades = glandes sexuelles
Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensésglandes surrénales
Et ne nous soumets pas à la tentationcellules de Leydig
Mais délivre-nous du malglande du thymus
Car c'est à toi qu'appartiennent le règneglande thyroïde
La puissanceglande pinéale
et la gloire. Amenglande pituitaire


La prière du « Notre Père »
Le Notre Père de Saint François d’Assise
Le Notre Père à la mode énergétique
Le Notre Père d’Edgar Cayce

La prière du « Notre Père »

Une réflexion au sujet de « La prière du « Notre Père » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *