Le Notre Père, la prière catholique la « plus puissante ».

Peut-être avez- vous, vous aussi, été bercés dans votre enfance par cette prière que nous récitions le soir avant d’aller dormir et tous le dimanches à la messe (Moi, je me réjouissais intérieurement à ce moment-là car cela signifiait que la messe était bientôt finie !).

Je connaissais aussi le Notre Père paraphrasé de Saint François d’Assise, un vieux compagnon de route pour moi puisque mes parents faisaient partie de la Fraternité Franciscaine Séculière et que je suis tombée dedans dès la naissance. C’était ma « troisième famille », dans laquelle j’ai trouvé beaucoup de joie et de tendresse et notamment de la part de petits moines franciscains qui m’ont aidée à approfondir ce lien avec cet « UN-visible » si proche de nous.

Et si finalement, cette prière était vraiment universelle, au-delà de la religion catholique ? Dans la mesure où elle agit sur des plans vibratoires insoupçonnées de la plupart des personnes ?

Voici deux approches différentes qui donnent à cette prière une autre coloration et qui incitent encore plus à la réciter en conscience


Le Notre Père de Saint François d’Assise
Le Notre Père à la mode énergétique
Le Notre Père d’Edgar Cayce

La prière du « Notre Père »

Une réflexion au sujet de « La prière du « Notre Père » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *