Chaque matin nous nous levons et la façon dont nous regardons le monde et les évènements dépend de notre état intérieur.

Imaginez quelqu’un qui est amoureux. Il peut renverser son café le matin, partir au boulot et avoir tous les feux rouges, sortir trempé sous la pluie, il s’en fout… il est amoureux et tout lui semble beau.

Par contre, s’il se lève de mauvaise humeur, il ne verra plus le soleil qui brille, les oiseaux qui chantent, la vie qui sourit parce que son cœur est triste.

Le monde extérieur est toujours le reflet de notre monde intérieur et c’est nous qui décidons quel filtre nous allons utiliser pour chaque instant de notre vie.

Et si, par un acte volontaire, nous choisissions  la joie, quels que soient les évènements extérieurs ?

Cet état intérieur a un effet réel sur notre organisme puisque les molécules de stress comme les molécules de bien-être ont été isolées. La plus connue est l’endomorphine que nous fabriquons à chaque fois que nous rions. Il est d’ailleurs recommandé de rire au moins 1/4 d’heure par jour pour vivre vieux et en bonne santé.

Bien sûr, au fil des évènements et des situations que nous rencontrons, ce n’est pas toujours évident de rester dans cet état mais si nous tentions de l’expérimenter……

 

J’ai trouvé par hasard ce film d’animation qui m’a enchantée car il reflète exactement cela.

A voir absolument

Cliquez  ici pour lire l’avis de Télérama

 

 

Alors, quelle émotion choisirez-vous aujourd’hui ???

Et si nous choisissions obstinément la joie ?

2 réflexions au sujet de « Et si nous choisissions obstinément la joie ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *